Archives de catégorie : non-classé

16/01/18
L’émergence d’un système économique mondialisé
Bernard Tabuteau*

2/4 Mondialisation financière et mondialisation productive

Bernard Tabuteau*

L’émergence d’un système économique mondialisé

1/4 mondialisation des échanges

« Un système économique mondialisé (SEM) tend progressivement à émerger autour de trois composantes de plus en plus imbriquées : mondialisation des échanges, mondialisation financière et mondialisation productive (1ère partie).
L’émergence de ce SEM affaiblit le rôle des États qui mènent des politiques d’adaptation non coopératives visant à renforcer la compétitivité de « leurs » entreprises (2ème partie)
Cette mondialisation peu régulée par les États conduit dans les pays développés d’Occident à toute une série de contradictions peu ou mal maîtrisées, entre autres : contradiction entre l’intérêt des grandes entreprises et celui de la société, concurrence fiscale, pression sur les ressources naturelles, pression sur les coûts et montée de la précarisation, etc… (3ème partie)
La montée de la précarisation est observée dans toute les sociétés occidentales mais les chiffres qui la démontrent sont insuffisants pour rendre compte de cette réalité. C’est pourquoi les études sociologiques sont indispensables.

Au delà, le pouvoir évocateur du cinéma devient ici un élément clé de compréhension de notre monde (4ème partie) »

*Docteur en économie, chargé de cours à l’université d’Aix-Marseille, chercheur en sciences sociales

A été directeur du service études de l’Insee, secrétaire général du CEREQ (centre d’études sur l’emploi et les qualifications)

 

30/11/17
Démocratie et médias
Alain Badiou*

Démocratie et médias

Discussion avec la presse, puis avec le
public, en présence de Sébastien Maudau, rédacteur en chef de La Marseillaise, Michel Couartou, président du Club de la Presse Marseille-Provence-Alpes, Pamela king, présidente de Democrats Abroad France-Marseille
Afin de mieux construire la discussion, la soirée commencera par deux courtes interventions, l’une de Pamela King, intitulée « La post-vérité et ses avatars », et l’autre d’Alain Badiou, dans le prolongement de l’entretien que le philosophe a donné en juin dernier à Investig’action, paru en ligne sous le titre « Démocratie et médias », et en lien avec l’analyse qu’il développe dans l’un de ses derniers ouvrages, L’éloge de la politique (avec Aude Lancelin).

« Le pouvoir médiatique est un pouvoir d’autant plus déterminant qu’en France, singulièrement,
l’ensemble des journaux de grande diffusion ont tous été rachetés par le grand capital.
On ne peut donc pas attendre d’eux autre chose que ce qui est favorable à ce grand capital. »
Alain Badiou (entretien du 12 juin 2017, Investig’action

https://www.investigaction.net/fr/entretien-avec-alain-badiou-22-democratie-et-medias/

27/11/17
Que signifie changer le monde ?
Alain Badiou

 

Une semaine de rencontres avec Alain Badiou

« Que signifie changer le monde ? »

Du 24 novembre au 2 décembre 2017
Martigues / Marseille / Aubagne / Port-de-Bouc / Apt

QUI EST ALAIN BADIOU ?
Né à Rabat, au Maroc, le 17 janvier 1937, Alain Badiou est un philosophe de renommée internationale, l’un des plus traduits dans le monde. Il est le fondateur et le président du Centre International d’Etude de la Philosophie Française Contemporaine et professeur émérite de philosophie à l’Ecole Normale Supérieure. Il a donné son dernier séminaire au Théâtre de la Commune à Aubervilliers, le 16 janvier 2017.
Il est également romancier et auteur dramatique.

Auteur d’une oeuvre vaste, dont l’axe central, commencé avec L’Être et l’Événement, se conclura prochainement par la publication de L’immanence des vérités, il est également connu pour sa défense des travailleurs étrangers en situation irrégulière et de L’hypothèse communiste.
De L’Eloge de l’amour (entretiens, avec Nicolas Truong), jusqu’à La vraie vie, A la recherche du réel perdu ou Un parcours grec et Que signifie changer le monde ?, en passant par Cinéma et Que pense le poème ?, Alain Badiou offre à son temps un regard incisif et généreux qui ne laisse pas indifférents ceux qui le rencontrent.

UN CYCLE DE CONFERENCES DANS LA REGION
Une opportunité exceptionnelle d’accueillir Alain Badiou dans des lieux qui n’ont, pour plusieurs d’entre eux, pas l’habitude de recevoir des intellectuels d’une telle renommée.
Un cycle qui permet de traiter et croiser des sujets très différents en fonction des caractéristiques des lieux et des publics attendus.
Une attention particulière est portée à la jeunesse, grâce à plusieurs interventions mobilisant des lycéens.
L’occasion de pouvoir rencontrer un intellectuel de grande envergure, d’aborder son oeuvre philosophique et de discuter avec lui de sujets divers : sujets de société, poésie, cinéma, politique, l’Europe et la Grèce…

Publics : lycéens, adhérents et publics des structures, étudiants, passionnés ou curieux de philosophie, de poésie, de cinéma, de politique…

PARTENAIRES DE L’OPERATION
Ce cycle a été imaginé et organisé par Alt(r)a voce, Image de ville et Pensons-le-matin (Marseille), la Maison des jeunes et de la culture de Martigues, la médiathèque Boris Vian et le cinéma Le Méliès de Port-de-Bouc, le Repaire et l’Université populaire d’Aubagne, le Vélo théâtre d’Apt.
Se sont associés au projet la Villa Méditerranée, le Parvis des Arts, la compagnie Hangar palace, l’Ecole de la cause freudienne, et les librairies L’odeur du temps (Marseille) et L’alinéa (Martigues).
Ces partenaires, qui pour certains n’avaient jamais travaillé ensemble, se sont réunis pour accueillir Alain Badiou et construire un cycle cohérent de conférences et de rencontres.

Le programme complet est ici

Rodrigue Coutouly

Référent académique « laïcité éducation nationale » auprès du recteur de l’académie Aix-Marseille

Professeur agrégé d’histoire-géographie

Historien, géographe, forestier, pédagogue, responsable d’établissement public d’éducation, Rodrigue Coutouly a exploré de nombreux champs professionnels dans le monde rural comme dans le monde urbain. Impliqué dans les politiques publiques d’éducation, sa réflexion pluridisciplinaire se concentre sur la recherche de solutions concrètes aux crises écologiques et économiques que nous devons affronter.

Responsable d’un Think Tank artisanal : « Fiscalité environnementale »

21/03/17
Le langage politique – 1/3
Bernard Lamizet* – Philosophie

Rousseau et le discours politique du « Contrat Social »

Rousseau et le discours politique du « Contrat Social »
Dans le prolongement de la conférence de L. Marquès Dos Santos, Bernard Lamizet proposera une analyse du discours politique de Rousseau dans « Le Contrat Social ». Cette analyse sera orientée vers l’approche de quatre thèmes : la signification de la figure du contrat, la place du droit et de la loi dans l’organisation politique de la société, la figure de l’intérêt commun et l’expression de la volonté populaire, et la figure de la médiation dans le discours de Rousseau, comme approche de la relation entre le singulier et le collectif. Cette intervention sera fondée sur la lecture critique de quatre extraits du « Contrat Social ».

Bernard Lamizet *, professeur de Sciences de l’information et de la communication à l’Institut d’études politiques de Lyon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Lamizet

07/02/17
Les usages publics de l’histoire 3/3
Stéphane Rio – Histoire

Les enjeux politiques des mémoires de la Seconde guerre mondiale

Controverses sur les mémoires de la seconde guerre mondiale :

Les mémoires et les interprétations de la Seconde Guerre Mondiale sont multiples et souvent contradictoires :

  • Figures héroïques de la résistance que l’on essaye de s’approprier ou de discréditer : Jean Moulin, Charles de Gaulle, Guy Moquet, Missak Manouchian…
  • France collaboratrice de Vichy qu’un certain révisionnisme voudrait voir comme un « régime bouclier »…
  • Déportation, génocide que l’on minore, voire que l’on nie…

Toutes ces questions sont au cœur de débats historiques et surtout publics toujours aussi brûlants. Nous verrons quels sont les enjeux idéologiques et politiques de ce passé qui a du mal à passer…

Les documents présentés par Stéphane Rio :

doc 1 pcf et resistance
doc 3 croix de lorraine
 chirac veld’hiv
jean moulin pantheon
doc 5 nimier

31/01/17
Les usages publics de l’histoire 2/3
Stéphane Rio – Histoire

Les enjeux politiques des interprétations de la Révolution française

Les interprétations de la Révolution Française : enjeux de mémoire, enjeux politiques

Qu’est-ce que la Révolution Française ? La question est simple, mais les réponses apportées sont d’une immense complexité tant elles sont contradictoires, conflictuelles et passionnées :

  • Une fracture satanique d’un ordre éternel et providentiel ? Un immense bain de sang préfigurant les totalitarisme ?
  • Une rupture libératrice non seulement pour le peuple français, mais aussi pour le genre humain à l’échelle universelle ?

Nous étudierons les débats sur les origines, les acteurs et les héros de la Révolution pour comprendre la construction des clivages politiques qui prennent racines dans ces interprétations.

Les documents proposés par Stéphane Rio sont ici :

Textes 31-01-17